La Kinésiologie et Moi

 

Nadia Aassine Kinésiologue à Montpellier

 

 

Après une carrière de plus de 20 ans dans le milieu hospitalier, je me suis installée en qualité de Kinesiologue à Castelnau-Le-Lez.

C’est une pratique que j’ai découvert à la suite d’ennuis de santé : Un burn-out et une opération du dos qui nécessitait le port d’un corset pendant trois mois post-opération.

Au bout d’un an et demi, je portais toujours un corset. Je devais me rendre à l’évidence : quelque chose n’allait pas.

C’est alors que l’on m’a parlé de la relation étroite entre l’état physique, l’état émotionnel et mental d’un traumatisme, et de la Kinésiologie dont la pratique permettait de mieux comprendre ce que le corps traduisait par des douleurs chroniques, longues et profondes.

On allait pouvoir enfin mettre des « mots » sur les « maux » qui  me pesaient.

J’ai donc fait quelques séances et j’ai pu me rendre compte de l’efficacité de cette pratique.

La kinésiologie m’a permis de prendre conscience de mon corps, mais elle m’a surtout permis de vivre la vie que je voulais vraiment.

Cette pratique permet de se libérer du poids des croyances sociales, familiales et culturelles, dans lesquelles nous sommes baignés depuis notre tendre enfance.

« Ne fais pas ça,… Ne dis pas ça,… Être une femme c’est être mère,… les hommes ça ne pleurent pas, etc… »

La kinésiologie permet « de prendre sa santé en main et de se remettre en mouvement » quelque soit la problématique qui vous atteint quelle soit d’ordre moral, familial, sociétal, d’ordre physique ou émotionnel (douleur, souffrance, angoisse, anxiété, incompréhensions.)